[Avis] Venom

Le symbiote extraterrestre pointe le bout de sa langue à travers cette série LEGO.

Introduction

À l’occasion de la sortie du Venom : Let There Be Carnage au cinéma en 2021, suite du film Venom sorti en 2018, LEGO s’est associé avec Marvel pour proposer deux nouveaux casques, enfin, deux nouvelles têtes qui viennent accompagner le casque d’Iron Man. Celles de Carnage et de Venom qui sont, à quelques détails près, sensiblement identiques. Voyons voir ce qui se cache derrière cet antihéros de l’univers Marvel plutôt violent mais avec une certaine éthique en épargnant les innocents. La tête du symbiote extraterrestre est disponible depuis avril 2021 et se compose de 565 pièces réparties à travers trois sachets.

Les étapes de construction

Comme d’habitude avec cette gamme LEGO, on commence la construction avec le support qui viendra maintenir l’ensemble. Rien de nouveau si vous avez déjà eu l’occasion de construire un casque Star Wars. On prend les mêmes pièces et on recommence. Néanmoins un peu de couleur se dessine au pied du socle avec quelques pièces transparentes Neon Green. Celles-ci symbolisent la bave que Venom a l’habitude de secréter en grande quantité. Un détail fort sympathique de la part du designer.

Les étapes suivantes posent les bases de la tête du personnage en enchaînant différentes briques colorées pour l’intérieur et noires pour l’extérieur. Une bonne partie de pièces rouges composent la bouche couplées avec des pièces roses qu’on trouve un peu partout au niveau de la gencive. On retrouve quelques pièces transparentes Neon Green pour accentuer l’effet bave amorcé dans le support. La mise en place de la dentition peut enfin commencer. Les pièces étant beiges, une certaine harmonie se dessine avec le noir du personnage. Un choix intéressant qui permet de les fondre plus facilement qu’avec des pièces blanches. Différentes dents sont utilisées, plus ou moins pointues et grosses selon les rangées.

Une fois la partie supérieure de la mâchoire dessinée, place à la construction des yeux. LEGO a fait le choix de faire des yeux asymétriques avec un côté plus imposant que l’autre. Ceux-ci sont d’ailleurs un tantinet trop petit vis-à-vis du personnage qu’on connaît à travers les comics ou films où ils prennent une part beaucoup plus importante.

Le dernier sachet vise évidemment à terminer la construction. Le dessus du crâne ainsi que les côtés prennent place pour une alternance entre des pièces lisses et tenons apparents. La partie inférieure de la mâchoire se dessine en trois parties qui se clipsent latéralement et se referment sur le devant. La touche finale tient en trois pièces avec la mise en place de la langue qui sort de plusieurs centimètres de la bouche et donne un peu de volume à l’ensemble.

Conclusion

Modèle d’exposition à destination des fans de la licence Marvel ou tout simplement pour ceux qui ont entamé la collection de casques en 2020 via l’univers LEGO Star Wars, ce set assure la cohérence entre les différents univers. Aucun autocollant ne vient se glisser dans la construction contrairement à son fils Carnage aperçu à travers sa review.

De part la grande boîte uniforme entre les modèles de la collection et la fragilité des pièces noires, certaines pièces se retrouvent rayées. Un peu dommage pour la cible visée. Heureusement que le service client se fera un plaisir de remplacer les pièces que vous jugerez trop abimées. Malgré une mâchoire qui ne se prête pas à tous les angles, le pari est plutôt réussi avec des techniques de construction intéressantes et un résultat accrocheur qui plaira aux amateurs du style.

Le set LEGO 76187 Venom est disponible chez :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *