[Avis] Carnage

Le symbiote extraterrestre qui adore massacrer ceux qui se mettent sur sa route pointe ses dents dans cette série LEGO.

Introduction

Deux nouvelles têtes sont venues enrichir l’univers Marvel qui jusque là n’était représenté que par le casque d’Iron Man : celles de Venom et de Carnage. C’est à l’occasion de la sortie du Venom : Let There Be Carnage au cinéma en 2021, suite du film Venom sorti en 2018, que LEGO a décidé de proposer les deux nouveaux produits aux caractéristiques très proches. Voyons voir ce qui se cache derrière ce personnage considéré comme très brutal. La tête du symbiote est disponible depuis avril 2021 et se compose de 546 pièces réparties à travers trois sachets.

Les étapes de construction

Le support noir lance le début de la construction comme on le voit dans la plupart des LEGO de cette gamme. Rien de particulier ni de nouveau à relever si vous avez déjà monté un ou plusieurs casques Star Wars. Les mêmes pièces sont utilisées et la technique est identique. Les étapes suivantes sont la structuration de la tête du personnage en alliant briques rouges, couleur dominante du personnage et symbole de son déchaînement, et pièces colorées pour l’intérieur.

Du rose vient composer en grande partie ce qui sera clairement visible à la fin de la construction avec l’intérieur de sa bouche et de la gencive. La dentition commence à se dessiner tout doucement ensuite. Contrairement à Venom, les dents utilisées sont de couleurs noires. On a déjà pu voir Carnage avec une dentition blanche ou noire selon les comics et les dessinateurs donc le choix de LEGO reste fidèle. Cependant elles ne ressortent pas énormément dans cette couleur et sont noyées dans l’ensemble malgré l’utilisation de différentes pièces plus ou moins pointues et grosses selon les rangées. Dommage pour ce personnage qui est censé être très brutal et agressif. Un premier autocollant entre également en scène pour symboliser la langue du symbiote.

Une fois la partie supérieure de la mâchoire esquissée, viennent les yeux. LEGO a fait le choix de faire des yeux asymétriques avec un côté plus imposant que l’autre. Ceux-ci sont d’ailleurs un tantinet trop petit vis-à-vis du personnage qu’on connaît à travers les comics ou films où ils prennent une part beaucoup plus importante.

Enfin, à travers le dernier sachet, la construction arrive à son terme avec le dessus du crâne et les côtés de la tête. Des pièces lisses viennent se greffer à l’ensemble tout en laissant des tenons apparents. La partie inférieure de la mâchoire se compose de trois parties qui se positionnent d’abord sur le côté puis se referment sur l’avant. Les autocollants sur le haut du crâne et le côté viennent apporter quelques détails essentiels au personnage. En faisant bien attention lors de l’application, le rendu est plutôt bon avec une légère différence de ton entre autocollant et briques. Toujours dommage de ne pas avoir de pièces tampographiées sur ce type de produit.

Conclusion

Ce modèle d’exposition est logiquement un copier coller du set Venom aperçu à travers sa review. Malgré la présence de nombreux stickers qui, lors de son annonce, avaient refroidis plus d’une personne, ce n’est pas le problème majeur qui se dégage de ce LEGO. En effet, le côté sauvage et brutal de la mâchoire ne ressort pas suffisamment de par le choix de la couleur des dents. Cela ne vient pas l’aider selon l’angle qui sera utilisé lors de l’exposition.

Certaines techniques utilisées lors de la construction sont intéressantes avec un pari réussi qui plaira aux fans de la licence Marvel ou à ceux qui ont décidé de se lancer dans la collection de casques en 2020 via la licence LEGO Star Wars.

Le set LEGO 76199 Carnage est disponible chez :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *